Microbiote

MICROBIOTE

Microbiote

Le microbiote correspond à l’ensemble des micro-organismes présents dans le corps humain au niveau d’organes tels que le tube digestif, la bouche, le nez, la peau ou le vagin. Le microbiote intestinal est le plus important, tant en terme de poids que de composition. Il désigne la riche population de bactéries dans le tractus gastro-intestinal et en particulier dans le côlon.

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

  • Le côlon contient 100 000 milliards de bactéries ! Vivant dans un écosystème complexe, cette population microbienne dense est appelée microbiote intestinal.
    Elle est façonnée dès la naissance, mûrit au cours des trois premières années de vie, puis évolue tout au long de l’existence en fonction du mode de vie, des habitudes alimentaires et de l’environnement.
  • 3 à 10fois plus de bactéries que de cellules humaines dans l’organismePlus de 1000espèces bactériennes différentes, contenant plus de 20 millions de gènes 1,5 kgde bactéries ;
    aussi lourd qu’un organe !

Pourquoi le microbiote intestinal est-il important ?

Le rôle joué par le microbiote intestinal dans de nombreux aspects de la santé humaine est chaque jour mieux connu et compris. Il est désormais établi qu’il est impliqué dans :
• L’éducation et la stimulation du système immunitaire,
• La régulation de l’inflammation,
• La résistance à la colonisation par des bactéries et des agents pathogènes étrangers,
• La protection contre les lésions épithéliales via sa fonction de barrière intestinale,
• La métabolisation des nutriments, des produits chimiques et des produits thérapeutiques,
• La biosynthèse des vitamines, des acides aminés et des précurseurs de molécules essentielles telles que les hormones et les neurotransmetteurs.

Les antibiotiques et autres médicaments ont un impact sur le microbiote

Lorsque nous prenons des antibiotiques par voie orale, une partie de la dose ne passe pas dans le sang et atteint le tractus gastro-intestinal ; de même, après administration intraveineuse, une partie de la dose est recyclée par le foie et excrétée dans l’intestin avec la bile. Lorsque ces résidus d’antibiotiques atteignent le côlon, ils provoquent de graves perturbations du microbiote intestinal : plusieurs populations bactériennes sont décimées tandis que d’autres (parfois pathogènes et résistantes aux antibiotiques) prolifèrent ; cet état de profonde perturbation est appelé dysbiose. L’équilibre du microbiote intestinal est donc perturbé et peut mettre des semaines, voire des mois, à se rétablir complètement, c’est-à-dire à retrouver son équilibre initial. D’autres médicaments sont également connus pour perturber le microbiome, comme certaines chimiothérapies anticancéreuses.

Tout comme n’importe quel organe endommagé, un microbiote perturbé ne peut plus remplir ses fonctions physiologiques, ce qui peut avoir de lourdes conséquences médicales comme :

  • La colonisation par des bactéries pathogènes et résistantes, conduisant à un risque accru d’infection sévère,
  • Une altération de la réponse immunitaire de l’hôte, entraînant une diminution de l’efficacité de certains traitements contre le cancer,
  • Une altération du métabolisme avec apparition d’inflammation, de syndrome métabolique, d’obésité, …
  • L’émergence et la dissémination de la résistance aux antibiotiques.
  • Protéger le microbiote

    • Aujourd’hui, la communauté médicale reconnaît que la préservation de l’équilibre et de la diversité du microbiote pendant les traitements antibiotiques pourrait prévenir des pathologies graves.
      Le maintien d’un microbiote sain est essentiel pour la santé à long terme, et pourrait également prolonger la durée de vie de patients atteints de cancers et traités avec des thérapies telles que les inhibiteurs des checkpoints immunitaires.
      Le maintien de l’équilibre du microbiote permet également d’éviter la sélection de bactéries multirésistantes, leur amplification et leur dissémination, et prévient in fine la survenue d’infections potentiellement mortelles.
      Da Volterra développe des produits de santé innovants dont les bénéfices en matière de protection du microbiote intestinal pendant les traitements antibiotiques ont été démontrés chez l’Homme.