Da Volterra renforce sa propriété intellectuelle autour de nouveaux protecteurs du microbiome

Da Volterra renforce sa propriété intellectuelle autour de nouveaux protecteurs du microbiome


Retour vers la page actualités

Da Volterra renforce sa propriété intellectuelle autour de nouveaux protecteurs du microbiome

Da Volterra, une société biopharmaceutique en phase avancée de développement de nouvelles thérapies protectrices du microbiome intestinal, a annoncé aujourd’hui qu’elle a considérablement renforcé son portefeuille de brevets avec 3 nouveaux brevets accordés : 2 aux Etats-Unis et 1 au Japon.

Ces nouveaux brevets couvrent des enzymes bêta-lactamase optimisées capables d’inactiver un large éventail d’antibiotiques avec une efficacité et une stabilité sans précédent. Ces enzymes seront encore optimisées et incorporées dans les produits innovants de protection du microbiome développés par Da Volterra.

« Les validations répétées des principaux offices de brevets dans le monde confortent l’étendue de la technologie de Da Volterra. Ces dernières décisions sont significatives car elles ouvrent la voie à de nouveaux développements par l’équipe pour répondre à des besoins médicaux majeurs non satisfaits, comme la lutte contre l’augmentation de la résistance aux carbapénèmes dans le microbiome intestinal », a commenté Pierre-Alain Bandinelli, directeur de la stratégie de Da Volterra.

Ces brevets renforcent encore la position de Da Volterra en tant que leader dans le domaine du microbiome avec de multiples approches complémentaires de la protection du microbiome que la société pourra exploiter en exclusivité.